Logement

  • 1ère réunion logement à la délégation

     

    Logo_territoire_remasterise.png

     
    podcast
     

     

    Ce Vendredi 16 juin au matin , nous avons eu le plaisir d'accueil des professionnels des services de Montblanc et du Pôle adulte de Montpellier, DORISSON Charlotte, et Sylvie RICHARD pour une réunion sur la thématique du logement, en présence de la Directrice de la délégation Dolorès ORLAY-MOUREAU, Cathy CHAPTAL, élue du CAPFD,  de Béatrice DUBOURG, représentante APF  à l'ADIL, des stagiaires Théo FULBERT,  Oualid  LEFKIR. L'occasion pour notre stagiaire, Souhail AZEHAF, de présenter le diagnostic réalisé sur ce thème,  une des 1eres causes de discriminations en direction des personnes en situation de handicap moteur .

    Les échanges qui en ont un suivi ont permis de faire émerger la volonté de créer un groupe de travail sur le logement sur le territoire pour d'une part créer du lien et une meilleure collaboration entre les ESMS et la délégation et d'autres part, de développer des projets innovants dans ce domaine.

    Une prochaine réunion a été programmée en septembre.

                                                                                  Reunion_logement_2.jpg

     

  • Conférence de presse - Collectif ALERTE

    Conf_de_presse_alerte_1.jpg


    podcast

    L’APF est membre du collectif ALERTE (http://www.alerte-exclusions.fr/). En Occitanie, ce collectif rassemble plus de 34 fédérations et associations de lutte contre la pauvreté et les exclusions. A l’occasion des élections législatives des 11 et 18 juin prochain, Alerte a organisé une conférence de presse au Club de la Presse à Montpellier le 23 mai dernier à laquelle les candidats étaient conviés.

    A cette occasion, ALERTE leur a adressé un dossier complet autour de 4 grands thèmes qui préoccupent particulièrement les associations et les fédérations membres du collectif :

    • L’hébergement et le logement
    • Les migrant-e-s
    • La santé
    • L’emploi

     

    Thierry Descroix, membre du CAPFD de l’Hérault et Isabelle Puech, chef de projet région Occitanie, ont représenté le CAPFR. Triste constat : seuls 2 candidats du Parti Socialiste (PS) ont fait le déplacement ; madame Fatima BELLAREDJ (2e circonscription de l’Hérault) et monsieur Antonio FULLEDA (6e circonscription de l'Hérault), accompagnés d’Hussein BOURGI, premier secrétaire fédéral du PS de l’Hérault.

    Lire la suite

  • Implication du groupe Access'

    Logo_territoire_remasterise.png

     


    podcast

     

    Le 30 mars dernier, le groupe accessibilité de l’Hérault en présence notre directrice et de notre représentante départementale, a reçu Madame YAGUE Adjointe au Maire de Montpellier pour l’action sociale. Elle était accompagnée de Jean-Pierre GALAUD Chef de Projets Handicap et Accessibilité Direction Cohésion Sociale.

    Dans l’objectif d’améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap et de participer activement à l’élaboration d’une ville accessible à tous nous avons abordés :

    • L’accessibilité des ERP : ils se déclarent accessibles sur le site de la ville et ils ne le sont pas ;
    • L’accessibilité de la Cathédrale et du Jardin des plantes ;
    • L’accès au logement des usagers en fauteuil roulant
    • Le Congrès National de 2018 à Montpellier.

    Faute de temps (la réunion ne devait durer qu’une heure) pour les autres sujets prévus (l’accessibilité des commerces de la Grand Rue Jean Moulin ; les espaces piétonniers dégradés et les futurs travaux du Centre Commercial du Polygone) nous avons remis à notre élu des dossiers documentés.

    Pour chacun des sujets abordés un dossier a été élaboré par l’équipe access. Nos interlocuteurs ont apprécié les compétences techniques mise au service de notre cause : l’accessibilité à tout pour tous.

    Madame Yague a présenté nos dossiers lors de sa réunion hebdomadaire de travail à la Direction de l’Action Sociale de la ville le 31 mars 2017.

    Nous attendons que ce partenariat se concrétise dans la réalisation de nos propositions et se prolonge par des actions concrètes.

  • Handivoyage, des vacances sur mesure !

    handivoyage.png


    podcast

    Handivoyage permet la location et l’échange entre particuliers de logements adaptés. Ces logements sont vérifiés accessibles aux personnes à mobilité réduite.

    Si vous souhaitez partir choisissez le voyage qui correspond à vos attentes. Une fois choisi, envoyer un mail à contact@handivoyage.net ou via la messagerie instantanée en bas à droite de votre écran. Indiquez le logement que vous souhaitez, sans oublier la date. Pour le reste, Handivoyage s'occupe de tout. Il vous restera néanmoins à régler les modalités d'arrivée avec l'hôte.

    Si aucun logement ne correspond à vos attentes, il vous faut envoyer un mail, Handivoyage se charge de mettre tout en œuvre pour répondre à vos attentes et vous trouvez un logement adapté dans les plus brefs délais.

    Si vous souhaitez recevoir, il vous faudra renseigner plusieurs informations. Joignez la description de votre maison, sa taille, ses équipements adaptés, son lieu, quelques photos et les dates à laquelle elle est disponible. Indiquez aussi le prix auquel vous souhaitez la louer. Handivoyage se charge de la mettre en ligne sur notre site pour vous trouver un locataire. Une fois celui-ci trouvé il ne vous restera plus qu'à régler avec lui les modalités d'arrivée

    A vos marques, prets, partez !

  • Aides au logement

    aide_au_logement.jpg

    podcast

     

    La loi de finances rectificative pour 2016 précise que les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé et de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé ne sont pas concernés par la réforme des aides au logement. Qu’il s’agisse de leur dégressivité ou de la prise en compte du patrimoine pour leur calcul. 

    L’engagement de la ministre du Logement a désormais force de loi. Le patrimoine des bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH) ne peut pas être pris en compte pour le calcul de leur aide au logement.

    Lors de la présentation, fin septembre 2016, du nouveau mode de calcul de ces aides, Emmanuelle Cosse avait assuré que cette réforme ne s’appliquerait pas aux titulaires de l’allocation adulte handicapé (AAH). Mais aucune disposition réglementaire ne figeait cette promesse dans le marbre. C’est désormais chose faite.

    Fin de l’insécurité juridique

    À la demande de l’APF, la loi de finances rectificatives pour 2016, adoptée fin décembre 2016 par le Parlement, met en effet un terme à cette insécurité juridique. Son article 136 ajoute aux codes de la construction et de l’habitation et de la Sécurité sociale une mention sans équivoque : « Pour les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (…) ou de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (…), la valeur en capital du patrimoine n’est pas prise en compte dans le calcul de l’aide. »

    Lire la suite sur Faire Face