• Maintenant et après nous

    Maintenant et après nous - copie.jpg

    Penser à assurer le bien-être, la sécurité et la protection d’une personne handicapée est considéré comme naturel pour ses parents, son conjoint, ses frères, sœurs ou proches… y compris en aidant, si c’est possible et si elle le désire, à la réalisation de ses souhaits en termes d’autonomie. 
    Si, en tant que proche (au sens général de ce mot), on contribue ou essaie de contribuer à améliorer la qualité de vie de la personne en situation de handicap qui nous est chère, on s’interroge forcément aussi sur ce qui se passera si on décède avant elle ; même si souvent, comme c’est naturel, on peut être tenté de repousser le moment d’une vraie réflexion sur ce sujet et sur les actions que cette réflexion peut impliquer. 
    Or, non seulement penser à “l’après nous” ne fait pas mourir mais anticiper son départ peut changer la “vie d’après” pour la personne en situation de handicap qui continue sa vie. Cela peut lui apporter dès aujourd’hui de la sérénité, comme à nous-mêmes, face à cette échéance. 
    Le présent fascicule a pour but d’aider les proches de la personne en situation de handicap à préparer leur “après”. 
    Ce document, rédigé par un groupe d’élus d’APF France handicap composé de parents d’enfants en situation de handicap et d’autres membres de l’entourage de personnes handicapées, quelquefois famille naturelle quelquefois famille choisie (frères, sœurs, conjoints, etc.), vise donc à prévoir “l’après nous”.
    Et cela sans attendre : plus on anticipe, plus les choix sont ouverts.
  • Handisens, Round 6

    handisens,sexualité,groupe

    Malgré les jours fériés et le temps maussade, le groupe Handisens a pu se retrouver à la délégation de l'Hérault le lundi 7 Mai de 18H à 19H30. Temps idéal pour diffuser des courts métrages sur la sexualité des personnes en situation de handicap. Dans la même mouvance entamée la dernière séance, il s'agissait d'y réagir et d'évoquer comment cela résonnait en nous. Les deux courts métrages ont le point commun de parler de la rééducation sexuelle. L'un par le para orgasme alors que le deuxième était un témoignage d'un couple dont l'homme était devenu handicapé.

    La prochaine et dernière séance d'Handisens de la saison aura lieu le 5 juin. Cela sera l'occasion d'inviter un adhérent à témoigner de son expérience. Si vous êtes intéressé pour participer à ce groupe n'hésitez pas à vous renseigner auprès de notre délégation, notamment pour l'année prochaine !

     

  • Assises régionales maladies neurodégénératives Occitanie le 12 juin 2018 à Toulouse

    MNDheader1900X500pi.jpg

    Dans le cadre du plan maladies neurodégénératives 2014-2019 adopté par le gouvernement, l'ARS organise le 12 juin 2018 une journée régionale d'échanges. Les maladies neurodégénératives constituent un défi pour le système de santé et la politique de recherche. En Occitanie, 80 000 personnes sont concernées par ces pathologies (Alzheimer, Parkinson, Scléroses en plaques...) qui ont un impact important sur la qualité de vie des malades et de leur aidants.

    L'un des enjeux du Plan Maladies neurodégéneratives consiste à communiquer, sensibiliser, diffuser et partager les bonnes pratiques et celles plus innovantes auprès des professionnels et des familles.

    L'objectif de cette rencontre,  ouverte à tous, est de réunir autour d’échanges de pratiques, de témoignages et de réflexion sur ces pathologies, toutes les personnes touchées, les patients, leurs proches, les bénévoles, les professionnels.

    Mardi 12 juin 2018
    Pavillon des Ponts Jumeaux du Stade Toulousain au cœur de l’enceinte d’Ernest Wallon

    à TOULOUSE

    Les inscriptions sont gratuites mais obligatoires, vous trouverez l’ensemble des informations et le programme  sur le site des Assises Régionales

    Si vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire, vous pouvez contacter le 05 63 72 30 68 (du lundi au vendredi de 8h30 à 18h) ou par email : contact@assises-maladies-neurodegeneratives-occitanie2018.fr

  • La Bulle Bleue, un lieu de fabrique artistique et culturelle qui lutte contre l’exclusion

    montpellier, la bulle bleue, exclusion

    Implantée à Montpellier, La Bulle Bleue est un établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT). Structure pilote en Occitanie de la convention Culture Santé / Handicap et Dépendance, elle a initié une dynamique de mécénat qui lui a permis de développer une compagnie de théâtre avant d’ouvrir, en septembre 2017, un lieu de fabrique artistique et culturelle.

    Lire la suite

  • SEP et vie professionnelle : pourquoi devoir choisir ?

    tes.png

    Concilier sclérose en plaques (SEP) et vie professionnelle est aujourd'hui possible. C'est sur ce credo qu'est lancé, en mai 2018, le programme Travail&SEP, visant essentiellement à « optimiser l'inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail », explique un communiqué.

    Lire la suite