communiqué

  • CdP - Réduction des APL de 5€ par mois

    logo_apf_standard.png

    podcast

     

    Le mardi 25 juillet 2017

     

    Communiqué de presse

     

    RÉDUCTION DES APL DE 5€ PAR MOIS :

    Une décision qui aggraverait la pauvreté des personnes

    en situation de handicap

     

    L’APF est particulièrement inquiète suite à l’annonce de la réduction de 5€ par mois des aides personnalisées pour le logement (APL) à partir du 1er octobre. Cette mesure injuste impacterait les ménages les plus modestes dont des centaines de milliers de personnes en situation de handicap et leurs proches.

    En effet, de nombreuses personnes en situation de handicap vivent sous le seuil de pauvreté : travailleurs pauvres, bénéficiaires de minimas sociaux (AAH ou RSA) ou de petites pensions d’invalidité.

    Diminuer ces aides de 5€ par mois à des personnes vivant déjà largement sous le seuil de pauvreté, c’est aggraver leur précarité et supprimer les maigres revalorisations de l’AAH et des pensions d’invalidité obtenues ces 3 dernières années.

    L’APF regrette cette mesure qui frappe sans distinction et, au final, impacte les ménages les plus modestes. L’association demande donc au gouvernement de cesser cette injustice et de lever cette menace pour les personnes en situation de handicap précaires.

    6,5 millions de personnes bénéficient des APL dont 80% ont des revenus inférieurs au SMIC. Il est inacceptable de pénaliser des personnes dont les ressources se situent sous le seuil de pauvreté, et parmi elles de nombreuses personnes en situation de handicap et leur famille.

    L’APF tient à rappeler que le précédent gouvernement avait décidé des mesures de protection vis-à-vis personnes en situation de handicap bénéficiaires de l'AAH en les excluant du périmètre de mise en œuvre des textes d'application de la réforme des APL, décidée en 2015.

    L’APF dénonce cette décision qui s’en prend aux plus pauvres. Les ménages modestes comptant des personnes en situation de handicap ne doivent pas être les victimes d'arbitrage budgétaires défavorables.

    APF.

  • CdP - Formation assistance sexuelle par l'association CH(s)OSE

    Choses.png


    podcast

    Sept personnes formées à l’assistance sexuelle par les associations CH(s)OSE et Corps solidaires

    Sept assistant(e)s sexuel(le)s ont été certifié(e)s ce week-end, à l’issue de plus de 12 mois de formation à l’accompagnement sensuel et l’assistance sexuelle des personnes en situation de handicap. Cette formation, la première certifiante en France, compte 120 heures d’enseignements. Elle a été réalisée par l’association française CH(s)OSE et l’association suisse Corps Solidaires.

    Ces personnes sont désormais formées à l’assistance sexuelle qui vise à prodiguer une attention sensuelle, érotique et/ou sexuelle à une personne en situation de handicap n’ayant pas accès à son corps, ou à permettre – à leur demande – l’acte sexuel à deux personnes qui ne peuvent l’accomplir sans aide.

    Une pratique qui demeure toujours difficile en France puisque la mise en relation entre ces assistant(e)s sexuel(le)s et d’éventuel(le)s bénéficiaires relèverait du proxénétisme, et que les personnes en situation de handicap passeraient pour des clients de prostitution, ce qui est aussi répréhensible en France.

    C’est pourquoi l’association CH(s)OSE demande une exception à la loi se rapportant aux articles du Code pénal qui répriment le proxénétisme, pour que l'assistance sexuelle puisse s’exercer en France dans le cadre d’un service d’accompagnement à la vie sexuelle.

    En Suisse, comme dans de nombreux pays, l’assistance sexuelle peut se développer légalement.

    Lire la suite

  • CdP - Journées de formation à l'APF

    logo_apf_standard.png

    podcast

     

    Le lundi 10 juillet 2017

     

    Communiqué de presse

     

    Journées de formation d’APF Formation :

    « Tension liberté/sécurité des usagers en ESMS :

    les pratiques professionnelles bousculées »

     

    APF Formation, le centre de formation de l'APF au service des acteurs des secteurs sanitaire et médico-social, organise des journées sur le thème « Tension liberté/sécurité des usagers en ESMS : les pratiques professionnelles bousculées ».

    Ces journées de formation, destinées aux professionnels du secteur médico-social, social et sanitaire, auront lieu les 12 et 13 septembre à Paris.

    Durant ces 2 journées, des experts du secteur (médecins, ergothérapeutes, directeurs d’établissements, juristes…) apporteront leurs points de vue sur cette thématique.

    Programme et inscription en ligne sur le site d’APF Formation.

    Au quotidien, une réelle tension peut apparaître entre le droit des personnes accompagnées et les obligations de sécurité dont sont garants les soignants. On s’interroge alors sur les responsabilités de chacun.

    Lire la suite

  • CdP La pauvreté des personnes en situation de handicap

    UN_logo.png

     

    Le mercredi 5 juillet 2017

     

    Communiqué de presse

     


    podcast


    La pauvreté des personnes en situation de handicap à l’ONU

     

    L’APF participe au Forum politique de haut niveau sur le développement durable réuni à l’ONU, du 10 au 19 juillet, sur le thème de « l’Eradication de la pauvreté et la promotion de la prospérité dans un monde en mutation ». Pour la première fois, la pauvreté des personnes en situation de handicap sera prise en compte.

    L’APF défendra les droits des personnes en situation de handicap vivant dans la précarité, avec un objectif de « Zéro personne en situation de handicap sous le seuil de pauvreté ».

    Une contribution internationale s’appuyant sur les objectifs de développement durable fixés à l’Agenda 2030 et la convention internationale des droits des personnes handicapées, élaborée par plus de 272 organisations, dont l’APF, sera dévoilée. Elle a pour objectif d’influer sur les politiques nationales en matière de handicap afin de garantir une  vie décente et digne à toutes les personnes en situation de handicap.

    Si l’annonce faite hier par le Premier ministre d’une revalorisation de l’AAH pour 2018 – sans préciser le montant – va dans le bon sens, cette mesure nécessite d’être complétée par un plan plus large de lutte contre la pauvreté, portant sur l’ensemble des difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap tel que le met en perspective ce Forum politique de haut niveau sur le développement durable.

    Lire la suite

  • CdP - Mort de Simone Veil

     

    Logo_territoire_remasterise.png

     


    podcast

    Le vendredi 30 juin 2017

     

    Communiqué de presse

     

    MORT DE SIMONE VEIL :

    L’APF salue la mémoire d’une humaniste engagée dans la défense des droits

     

    Suite à l’annonce de la mort de Simone Veil, l’APF tient à saluer la mémoire d’une grande humaniste, icône des droits des femmes, qui s’est battue toute sa vie pour défendre les droits et la liberté de toutes et tous.

    Si on connaît bien ses combats pour les droits des femmes et notamment le droit à l’avortement, on connaît moins son engagement pour les droits des personnes en situation de handicap. C’est pourtant elle qui a porté et présenté la loi sur « l’intégration des personnes handicapées » de 1975, lorsqu’elle était Ministre de la Santé.

    L’association tient à présenter ses plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

    Lire la suite