accessibilité - Page 2

  • Dans le secteur du handicap, des opposants à Paris 2024

    Dans_le_secteur_du_handicap_des_opposants_a_Paris_2024.jpg


    podcast

     

    D'après un sondage du CIO, seulement 63% des Franciliens soutiennent la candidature de Paris aux JO de 2024. Parmi les opposants, certaines associations et personnes handicapées. Pour elles, les jeux pourraient ne pas être l’accélérateur d’accessibilité ni le coup de projecteur promis.

    Investissements à rentabilité controversée, préoccupation environnementale… L'opposition aux jeux olympiques est motivée par plusieurs raisons. Même sur le domaine plus précis du handicap, il y a matière à controverse : l’accessibilité autour du lieu d’organisation va-t-elle être améliorée ? Le coup de projecteur sur les jeux paralympiques aura-t-il de réelles retombées positives ? 

    « Ce dont on a besoin, c’est d’un investissement pour améliorer la vie des citoyens » 

    Laurent Lejard, journaliste au magazine francophone du handicap Yanous, dénonçait dès février 2016 une dépense pharaonique en décalage total avec la situation économique difficile du pays et des collectivités locales. Surtout que les villes organisatrices tendent à dépasser leur budget : selon Le Monde, les JO de Tokyo sont prévus à 5,9 milliards d'euros coûteront entre 9,6 et 11,3 milliards. Les JO de Londres ont coûté près de 15 milliards, 10 de plus que prévu.

    Marie-Laure Darrigade, éducatrice spécialisée et responsable de la partie handicap du programme de la France Insoumise, souhaiterait investir directement dans l'accessibilité plutôt que dans deux semaines de jeux : « Je suis pour une ville de Paris accessible, je ne suis pas pour une ville de Paris olympique. Ce dont on a besoin, c’est d’un investissement pour améliorer la vie des citoyens ». Le président de la République Emmanuel Macron se veut rassurant sur ce sujet, évoquant un plan budgétaire « extrêmement limité ».

    Lire la suite sur le site de Vivre FM

  • Vacances : des pistes pour choisir son séjour adapté !

    vacances-des-pistes-pour-choisir-son-sejour-adapte.jpg

     


    podcast

     

    Les vacances arrivent et, avec elles, toutes les questions liées à l'organisation. Comment voyager sans mauvaises surprises ? Focus sur les différents organisateurs spécialisés dans les séjours accessibles au handicap.

    Voyager avec un handicap ne doit plus, en 2017, relever du parcours du combattant. Si les choix sont parfois restreints et les destinations pas toujours accessibles, différents prestataires se mobilisent aujourd'hui pour garantir des séjours 100% adaptés à tout type de handicap : moteur, sensoriel, mental… Parmi l'offre disponible, on différencie les agences avec pignon sur rue des tour-opérateurs spécialisés dans la vente d'activités et de séjours adaptés en ligne. Tour d'horizon de ceux rencontrés sur le salon Handica de Lyon en juin 2017. Non exhaustif !

    Delyssia : une agence sans stigmate

    Essentiellement investie dans l'organisation de voyages individuels ou de petits groupes, l'agence Delyssia, fondée en 2016, répertorie différentes destinations, en France et à l'international. « Nous tenons à avoir de réels échanges avec nos clients. Pour ces raisons, nous voulions avoir une vitrine, permettre aux gens de se déplacer et d'accéder comme tout le monde aux services d'une agence de voyage classique, explique Juliette Munoz, co-fondatrice, qui a déjà expérimenté les difficultés d'accessibilité aux vacances avec sa petite sœur, porteuse de handicap mental. D'ailleurs, il n'était pas question d'inclure quoique ce soit de stigmatisant dans le nom ou l'identité visuelle de l'agence. » Résultats : pas de « handi » dans le nom, pas de fauteuil roulant sur le logo, rien de trop « étiqueté ». Juste le nécessaire pour adapter l'agence, installée à Clermont-Ferrand : des places de stationnement réservées aux personnes handicapées devant la vitrine et des normes d'accessibilité respectées à la lettre pour recevoir tous les visiteurs.

    Lire la suite de l'article sur le site handicap.fr

  • Vacances accessibles : les applis à télécharger

    vacances_accessibles.png


    podcast

    Avec un enfant handicapé moteur, on se limite souvent dans les activités et déplacements par mesure de simplicité, pour éviter les déconvenues. À moins que d’autres aient tout vérifié pour vous ? On vous a repéré toutes les bonnes adresses pour se faciliter le quotidien en vacances adaptées et pour une escapade estivale plus sereine.

    Où dormir pour un hébergement adapté et accessible ?

     Réserver un hôtel accessible handicapé

    Hotels.com : Vous cherchez un hôtel accessible fauteuil roulant ? Dans les divers filtres possibles du site, il existe un encart « Accessibilité ». Il détaille si la chambre d’hôtel est accessible aux personnes à mobilité réduite, ainsi que sa salle de bain et sa douche.

    Réserver une location vacances accessibles handicapés

    Abritel.fr : Au milieu de toutes ses idées foisonnantes de location pour les vacances, l’organisateur de séjours propose une page dédiée aux « locations de vacances accessibles ». La liste de location avec accessibilité handicapé propose par exemple de louer un gîte, une maison avec piscine, ou encore un appartement au bord de la mer avec balcon.

    Lire la suite de l'article sur le site déclic.com

  • Ad'AP attention aux démarchages agressifs et menaçants !

    logo_adap.png


    podcast

    Depuis l'entrée en vigueur des Ad'AP* (Agendas d'Accessibilité Programmé) le 1er janvier 2015, il a été constaté que certaines sociétés pratiquent un démarchage agressif, par téléphone, fax ou mail, en se faisant passer parfois pour une autorité administrative.

    La DMA (Délégation Ministérielle à l'Accessibilité) invite tout le monde à la plus grande vigilance, à garder en tête certains réflexes de bon sens : consulter les sites internet gouvernementaux, se méfier des méthodes jugées agressives, et surtout ne jamais donner ses coordonnées bancaires au téléphone. En cas de malversation avérée, ne pas hésiter à exiger le remboursement et à saisir la justice.

    La DMA a créé et met à disposition un document expliquant comment reconnaître un démarchage malintentionné et quoi faire si l'on s'estime lésé : Voir le document

    *Rappel : Depuis le 1er janvier 2015, les Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) permettent à tout gestionnaire ou propriétaire d’établissement recevant du public (ERP) ou d'installation ouverte au public (IOP) de poursuivre ou de réaliser l’accessibilité de son établissement après cette date et dans le respect des obligations fixées par la loi du 11 février 2005. Un Ad'AP correspond à un engagement de réaliser des travaux dans un délai déterminé, de les financer et de respecter les règles d’accessibilité, en contrepartie de la levée des risques de sanction.

    Plus d'informations sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire

  • CDP : l'APF soutient Paris pour les JO

    logo_apf_standard.png

     

     

     

     

    Le mercredi 28 juin 2017

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    L’APF apporte son soutien à la candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024

     
    podcast

    Candidature_Paris_2024.jpg

    Réuni.e.s en Assemblée générale à Colmar ce samedi 24 juin, les adhérent.e.s de l’APF ont apporté leur soutien à la candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

    En adoptant à 87,8% la motion « Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024 : Une chance pour toutes et tous ! », l’APF a affirmé son engagement pour la tenue de ces jeux à Paris, qui doivent favoriser l’inclusion et la citoyenneté des personnes en situation de handicap.

     

    Pour l’association, l’organisation de ces Jeux doit être un accélérateur dans la prise en compte des attentes des personnes en situation de handicap, notamment concernant la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des transports en commun.

    Lire la suite